DERMOPIGMENTATION REPARATRICE

La dermopigmentation réparatrice

La technique consiste à implanter des pigments dans le derme, afin de modifier ou de corriger certaines asymétries du visage ou séquelles liées aux interventions chirurgicales ou accidents. Grâce à cette technique, il suffit parfois de peu de chose pour rétablir l'harmonie d'un visage après brûlures ou accidents. En redessinant des sourcils, des cils, le regard s'ouvre. Les lèvres trop minces ou mal dessinées deviennent belles ourlées, les cicatrices disparaissent et le visage devient radieux, l'harmonie est retrouvée. Elle permet également de redessiner des aréoles mammaires après reconstruction, de camoufler des cicatrices, de redessiner des sourcils, cils ou poils de barbe pour les patients souffrants d'alopécie, d'atténuer les nuances de couleur de peau des vitiligos, de redessiner la lèvre supérieure après une chirurgie liée à une fente labio-maxillo-palatine et également de camoufler des points de marquage de radiothérapie.

Aréoles mammaires

De nombreuses possibilités peuvent être apportées au niveau des seins soit, la pigmentation complète de l'aréole et de son mamelon à la suite d'un cancer ou d'une chirurgie esthétique, le camouflage d'une cicatrice péri-aréolaire à la suite d'une diminution mammaire ou après la pose de prothèses mammaires, la pigmentation d'aréoles greffées qui peuvent être de forme et de couleur irrégulière, des aréoles naturellement trop pâles, trop petites ou mal définies, la récupération d'aréoles mal tatouées à la suite d'une reconstruction mammaire après un cancer du sein. Tout de suite après la pigmentation, la couleur sera plus intense que ce que l'on souhaite obtenir. Il faut compter environ 3 semaines pour se rendre compte du résultat. Un mois plus tard, des finitions ont lieu afin d'accentuer la couleur, si on le souhaite, et de finaliser les derniers détails.

Camouflage de cicatrices

En dermopigmentation réparatrice, il est toujours plus facile de foncer plutôt que d'éclaircir une zone. L'idéal pour une intervention est que la cicatrice soit claire et que la peau soit plus foncée. Dans ce cas, on peut obtenir de très bons résultats. Le but est d'arriver à dissimuler une cicatrice en s'approchant le plus possible de la couleur de la peau avoisinante. Tout de suite après la pigmentation, la couleur sera plus intense que ce que l'on souhaite obtenir. Il faut compter environ 3 semaines pour se rendre compte du résultat. Un mois plus tard, des finitions ont lieu afin d'accentuer la couleur, si on le souhaite, et de finaliser les derniers détails.

alopécie partielle, pelade

Pour une alopécie partielle, pelade ou pelade universelle, ou lors de perte de sourcils pendant la chimiothérapie, on peut dessiner en trompe l'oeil, des sourcils, de petits poils de barbe, moustache, cheveux et pubis. On peut également remédier à un manque de pilosité dû à des séquelles d'accidents ou d'interventions chirurgicales classiques ou de fente palatine (bec de lièvre) en redessinant de petits poils. Tout de suite après la pigmentation, la couleur sera plus intense que ce que l'on souhaite obtenir. Il faut compter environ 3 semaines pour se rendre compte du résultat. Un mois plus tard, des finitions ont lieu afin d'accentuer la couleur, si on le souhaite, et de finaliser les derniers détails.

vitiligo

Le vitiligo, dépigmentation partielle ou totale de la peau, doit être traité avec une extrême prudence. Le vitiligo doit être stabilisé depuis plusieurs années au moins. Seulement de toutes petites surfaces peuvent être pigmentées afin d'en atténuer le contraste. Tout de suite après la pigmentation, la couleur sera plus intense que ce que l'on souhaite obtenir. Il faut compter environ 3 semaines pour se rendre compte du résultat. Un mois plus tard, des finitions ont lieu afin d'accentuer la couleur, si on le souhaite, et de finaliser les derniers détails.